Analyste : la plus grande décote jamais vue pour le bitcoin

Dernière mise à jour: 4 août 2022

Le bitcoin pourrait commencer à se comporter comme les obligations d’État américaines et l’or. C’est la conclusion des analystes de Bloomberg Intelligence dans un nouveau rapport Crypto Outlook. Actuellement, la corrélation est encore assez élevée (>50%) avec les actions.

Les analystes sont le célèbre expert en matières premières Mike McGlone et l’analyste de marché senior Jamie Coutts, qui comparent le marché du bitcoin avec les marchés de l’or, des obligations et du pétrole. Selon eux, les influences macroéconomiques, telles que la politique monétaire de la Réserve fédérale, ont des effets similaires sur ces actifs.

Un resserrement du marché et une contraction de l’économie pourraient faire basculer le marché du bitcoin vers un marché plus proche des obligations d’État américaines que des actions.

Les actifs qui, sur le papier, sont moins corrélés à l’économie réelle pourraient bénéficier d’un assouplissement de l’inflation et d’une relance de l’activité des banques centrales.

Les obligations du gouvernement américain sont également appelées T-bills, des obligations d’État à long terme émises par le Trésor américain. Elles ont un rendement fixe et leurs échéances varient de 20 à 30 ans. Le rapport poursuit en disant que les crypto-monnaies ont atteint la plus grande décote jamais enregistrée par rapport à la moyenne mobile sur 100 semaines en juillet.

‘Il est anormal que le bitcoin reste bien en dessous de la moyenne mobile sur 200 semaines.’

Le bitcoin se négocie sous les 23 000 dollars à l’heure où nous écrivons ces lignes, et vient de reconquérir la moyenne mobile sur 200 semaines. En août, le prix était inférieur de 70 % à l’ancien record établi en novembre 2021. Les analystes considèrent la zone des 20 000 $ comme un niveau de soutien clé, similaire à celui des 5 000 $ pendant le marché baissier descendant de la mi-2018.

Ils ajoutent que le bitcoin reste l’actif le plus performant de tous les temps. Nous pensons qu’il en sera de même, en particulier lorsque le bitcoin assumera la fonction de couverture mondiale, après quoi ses rendements deviendront comparables à ceux de l’or ou des obligations”. Il y aura donc moins de pics et de creux à l’avenir, avec des rendements prévisibles, estiment les chercheurs.

Author

  • I first came into contact with Bitcoin in 2017 - and since then, the topic of cryptocurrencies has never left me. For this reason, I have also made BTC & Co. part of my profession and write as a freelance author for crypto publications.

error: Alert: Content is protected !!