Interdiction de voyager pour les développeurs du projet Luna en Corée du Sud

Dernière mise à jour: 21 juin 2022

Les procureurs du feuilleton Luna en Corée veulent que les développeurs derrière les projets Terraform Labs soient interdits de quitter le pays. Une enquête sur le projet de crypto qui a échoué est actuellement en cours.

Interdiction de voyager

Selon le média coréen JTBC News, l’équipe d’enquête conjointe sur les crimes financiers et les valeurs mobilières a imposé un embargo sur les voyages. Cette mesure vise à empêcher les développeurs actuels et anciens de Terraform Labs de fuir le pays.

Les personnes au fait de l’affaire pensent que cette mesure prépare d’autres actions d’enquête, telles que des perquisitions et des saisies. Des assignations à comparaître pourraient également être demandées pour les personnes impliquées.

L’un des anciens développeurs de Terra est Daniel Hong. Sur Twitter, il partage que les développeurs comme lui n’ont pas été informés de l’embargo sur les voyages.

“Pour être honnête, je trouve absolument scandaleux et inacceptable que des personnes soient traitées comme des criminels potentiels de cette manière.”

https://twitter.com/unifiedh/status/1538825838279663617

Enquêtes

Terraform Labs et le big boss Do Kwon sont au centre d’enquêtes et de poursuites judiciaires dans diverses juridictions. Des affaires ont été déposées en Corée du Sud et à l’étranger suite à l’effondrement à la fois de Luna et de son stablecoin algorithmique “associé” TerraUSD (USDT).

Luna a chuté de 116 dollars à 0,000058 dollar. L’USDT s’est effondré de 1,00 dollar à 0,0088 dollar. La valeur des deux jetons est donc négligeable.

Terraform Labs fait l’objet d’une enquête pour une éventuelle évasion fiscale. Il s’agirait d’un montant d’environ 78 millions de dollars. Kwon a précédemment révélé que la société – selon lui – n’a aucune obligation fiscale en suspens dans le pays.

Il est également allégué que 80 bitcoins d’une valeur de 1,6 million de dollars ont été volés par un employé dans les réserves de la garde de la fondation Luna. Les fonds auraient été gelés sur certains échanges de crypto-monnaies. Un employé a été arrêté et une enquête est actuellement en cours pour déterminer si Do Kwon était impliqué.

Author

  • I first came into contact with Bitcoin in 2017 - and since then, the topic of cryptocurrencies has never left me. For this reason, I have also made BTC & Co. part of my profession and write as a freelance author for crypto publications.

error: Alert: Content is protected !!