La Fusion ne va pas réduire les coûts de transaction sur Ethereum’

Dernière mise à jour: 15 août 2022

La Fusion arrive et l’enthousiasme autour d’Ethereum est actuellement élevé. Ethereum a connu une hausse de prix de plus de 50 % rien qu’au cours des 30 derniers jours. Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, le passage à Proof of Stake n’entraînera pas une baisse des coûts de transaction.

Malentendus à propos de la fusion

>
Actuellement, la plus grande mise à jour pour Ethereum depuis le lancement de sa blockchain en 2015 est prévue pour le 15 septembre. Malgré le fait que toutes les informations sur la Fusion soient publiques, il semble que même les grands investisseurs ne soient souvent pas bien informés à ce sujet. Anthony Scaramucci, le fondateur et associé directeur de SkyBridge Capital, en est un exemple.

En effet, dans une interview avec CNBC, Scaramucci a déclaré ce qui suit au sujet de la Fusion : “Bien sûr, il y a la Fusion d’Ethereum, qui réduit les coûts de transaction sur le réseau. De nombreux investisseurs achètent probablement pour cette raison.” Avec cela, Scaramucci montre douloureusement que même les grosses fortunes de ce secteur ne sont pas toujours pleinement informées. Une déclaration qui ne fait pas grand-chose pour la crédibilité de SkyBridge Capital.

La Fusion ne change pas les frais de transaction d’Ethereum

Andrey Sergeenkov a publié un article le 13 août via CoinMarketCap dans lequel il discute de toutes les idées fausses sur la Fusion. “Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, la Fusion ne change pas les frais de transaction sur Ethereum. La Fusion n’augmente pas la capacité du réseau et ne rend pas les transactions plus efficaces. C’est une modification du mécanisme de consensus et elle ouvre la voie à de futures améliorations de l’efficacité”, a déclaré un Sergeenkov lucide.

Les coûts de transaction sur Ethereum sont le résultat de la demande de transactions par rapport à la capacité. Si le réseau atteint sa capacité maximale et que la demande de transactions reste élevée, les coûts de transaction augmentent. La Fusion ne change rien à cela. Le passage à Proof of Stake pose cependant les bases du Sharding. Il s’agit d’une technologie qui, en théorie, offre une plus grande capacité de transaction. La Fusion est donc plus un tremplin pour réduire les coûts de transaction, plutôt qu’une raison directe pour des transactions moins chères.

Le plan à long terme d’Ethereum

Vitalik Buterin a partagé ses plans pour l’avenir d’Ethereum le 21 juillet lors de la conférence annuelle de la communauté Ethereum à Paris. “Le protocole Ethereum est au milieu d’une transition longue et compliquée. Une transition vers un système qui est à bien des égards plus puissant et plus robuste que l’Ethereum actuel. […] La Fusion est la transition vers Proof of Stake, la Surge rend le Sharding possible, la Verge apporte les Verkle Trees, la Purge détruit l’histoire non pertinente et la Splurge est une collection d’autres changements amusants,” a déclaré Vitalik Buterin à propos du plan pluriannuel pour Ethereum.

La Fusion doit donc être considérée principalement comme un premier pas dans la bonne direction pour Ethereum. Les mois et années à venir montreront dans quelle mesure Proof of Stake est une bonne alternative à Proof of Work. La technologie a manifestement été testée jusqu’à ses limites et semble maintenant prête pour la vraie vie. Cependant, il est impossible de tester la technologie en combinaison avec la valeur totale du réseau. Ce test est maintenant prévu pour le 15 septembre et à ce stade, il est impossible de tirer une conclusion. Le véritable test pour Ethereum est donc encore à venir.

Author

  • Steven Gray is a journalist with a heart for crypto. He filters the wide range of news and ensures that it reaches the public in a comprehensible way. He often does this with the support of technical analysis.

error: Alert: Content is protected !!