Les deux plus grands grossistes technologiques d’Ukraine acceptent les bitcoins

Dernière mise à jour: 4 septembre 2022

Techno Їzhak et Stylus vont tous deux accepter les bitcoins. Pour le Néerlandais moyen, ces noms peuvent être inconnus et dénués de sens, mais il s’agit de deux des plus grands détaillants axés sur la technologie en Ukraine.

Paiements en bitcoins

Le média d’information local Obozrevatel écrit que les deux détaillants technologiques accepteront les bitcoins pour les biens et services. Stylus est une entreprise de vente en gros d’articles électroniques fondée en 2008.

Ils vont utiliser le fournisseur de paiement appelé Whitepay. Il s’agit de la filiale de la bourse de crypto-monnaies européenne WhiteBIT. Outre l’Ukraine, ils opèrent également en Turquie et aux Émirats arabes unis.

Selon les rapports, la coopération permet aux Ukrainiens de payer avec des bitcoins à la fois sur la boutique en ligne et dans les magasins physiques. Plus de 100 sites seraient concernés.

Un système de caisse séparé a été créé avec le service de Whitepay qui génère un code QR supplémentaire en bitcoins. Ici, on peut également voir le taux de change actuel et, par exemple, le temps nécessaire à la transaction.

Techno Їzhak a précédemment travaillé avec Whitepay sur des cartes-cadeaux avec la hryvnia, la monnaie locale, et aussi USDT.

Ukraine

Selon les rapports, l’intérêt ukrainien pour le bitcoin a augmenté pendant l’invasion russe. Plus tôt, le président Zelensky a signé une loi “sur la monnaie virtuelle”. Cette loi fournit un cadre juridique pour le bitcoin.

Le pays a également accepté des dons en bitcoins pour acheter des équipements de défense supplémentaires. Plus de 54 millions de dollars en crypto-monnaie ont depuis été donnés, qui ont été utilisés pour des drones, des logiciels et d’autres fournitures militaires.

C’est en partie pour cette raison que le gouvernement finlandais envisageait de faire don de bitcoins à l’Ukraine, qui les avait confisqués. Cependant, les politiciens finlandais trouvent l’envoi direct de bitcoins trop excitant, rapporte le journal HS.

Les 1 291 bitcoins du gouvernement finlandais ont été saisis par les douanes lors d’enquêtes criminelles.

Author

  • I first came into contact with Bitcoin in 2017 - and since then, the topic of cryptocurrencies has never left me. For this reason, I have also made BTC & Co. part of my profession and write as a freelance author for crypto publications.

error: Alert: Content is protected !!