L’horloger suisse Hublot accepte désormais les bitcoins

Dernière mise à jour: 27 juin 2022

En coopération avec BitPay, le fabricant suisse de montres de luxe Hublot va vendre certaines montres rares contre des bitcoins. Hublot n’est certainement pas la première partie de l’industrie du luxe à le faire ; la marque de montres Tag Heuer s’est récemment jointe à cette initiative.

Hublot est membre du club

Le suisse Hublot est le dernier membre du club des fabricants de produits de luxe qui acceptent le bitcoin comme moyen de paiement. Dans une annonce récente, la société a lancé une collection limitée sous le nom de “Big Bang Unico Essential Grey”, qui se compose de 200 montres.

Cette collection peut être achetée par l’intermédiaire de l’e-Boutique américaine avec des bitcoins, entre autres. Malheureusement, pour le moment, cela n’est possible que dans la boutique en ligne américaine de Hublot, mais il ne faudra probablement pas attendre longtemps avant que nous, en Europe, puissions également obtenir des montres de la marque suisse avec des bitcoins.

Les prix de la nouvelle collection commencent à environ 20 000 dollars, ce qui signifie que vous pouvez dépenser environ un bitcoin pour une Hublot. Peu de chance que les vrais hodlers choisissent actuellement d’échanger leur bitcoin contre une montre de fabrication suisse.

Pas seulement des produits de luxe, mais aussi des tramways

Un autre exemple intéressant d’une partie adoptant le bitcoin comme moyen de paiement est l’emblématique ligne 42 du tramway de Prague, la capitale tchèque. C’est l’une des plus anciennes lignes de tramway de la République tchèque et elle est actuellement principalement utilisée comme une attraction pour les touristes.

Il est donc désormais possible de payer en bitcoins votre visite des hauts lieux de la culture pragoise, tels que le château de Prague, le pont Charles et la porte Powder. Tramline 42 coopère avec Global Payments en tant que partenaire technique pour permettre les paiements en bitcoins.

“Le bitcoin est une forme d’argent très populaire aujourd’hui. Il n’y a aucune raison pour que les gens ne puissent pas l’utiliser pour des paiements réguliers”, a déclaré Petr Soukup, directeur informatique de Prague City Tourism.

Author

  • I first came into contact with Bitcoin in 2017 - and since then, the topic of cryptocurrencies has never left me. For this reason, I have also made BTC & Co. part of my profession and write as a freelance author for crypto publications.

error: Alert: Content is protected !!