Une province canadienne veut interdire temporairement le minage de bitcoins en raison de problèmes d’électricité

Dernière mise à jour: 8 novembre 2022

Le Québec est aux prises avec des problèmes d’énergie. Par conséquent, ils demandent maintenant un arrêt (temporaire) du minage de bitcoins dans la province canadienne.

L’exploitation minière au Canada

Le fournisseur d’énergie de la région veut survivre à l’hiver sans avoir à se soucier de l’industrie minière. Avec une pénurie d’électricité et des températures qui peuvent chuter considérablement au Canada, les ménages pourraient être en difficulté pour chauffer leur maison.

C’est pourquoi le distributeur d’énergie Hydro Québec a présenté un rapport au conseil de l’énergie le 1er novembre. Le distributeur d’énergie demande au gouvernement de les soutenir pour limiter la fourniture d’énergie aux cryptomonnaies.

Hydro Québec s’inquiète de la “fiabilité et de la sécurité” de la distribution d’électricité pour les résidents du Québec. Pour ce faire, elle s’intéresse principalement à la demande provenant des cryptomonnaies, de l’agriculture en serre et de la production d’hydrogène vert.

Pierre Fitzgibbon, un politicien et législateur canadien, est à l’origine de cette initiative et a diffusé le même message sur Twitter à la demande d’Hydro Québec.

Il a déclaré que le gouvernement devrait autoriser la commission de l’énergie à libérer Hydro-Québec “des obligations de fournir de l’énergie aux fermes minières.”

Imaginez un instant l’impact : une société minière qui a investi des millions de dollars dans des appareils de forage se voit soudainement privée de son bien le plus nécessaire : l’électricité.

Utilisation croissante

Selon le rapport, 270 MW d’électricité passent actuellement d’Hydro Québec aux mineurs de bitcoins. Selon le rapport, l’utilisation de l’énergie dans ce secteur devrait continuer à augmenter. Ils devinent une consommation de 0,7 TWh au cours des 10 prochaines années.

“La demande d’énergie supplémentaire en hiver est élevée, et ce, même sans la charge réservée à l’utilisation des crypto-monnaies pour les blockchains”, indique le rapport. Près de 3 térawattheures d’énergie devraient être consommés en hiver à partir de 2025 et même plus de 3 TWh en 2027.”

Les mineurs de bitcoin, d’ailleurs, paient déjà des taxes supplémentaires au gouvernement provincial depuis mars 2021.

La tendance est donc lancée. Au Kosovo et en Iran, entre autres, les mineurs sont l’enfant de la facture énergétique. Dans ces deux régions, le minage de bitcoins est (temporairement) interdit pendant les mois de pic de consommation d’électricité.

Author

  • I first came into contact with Bitcoin in 2017 - and since then, the topic of cryptocurrencies has never left me. For this reason, I have also made BTC & Co. part of my profession and write as a freelance author for crypto publications.

error: Alert: Content is protected !!